thème


thème

thème [ tɛm ] n. m.
• 1538, surtout didact. jusqu'au XIXe; tesme 1265; lat. thema, mot gr., littéralt « ce qui est posé »
1Sujet, idée, proposition qu'on développe (dans un discours, un ouvrage didactique ou littéraire). fond, idée, 3. sujet. Thème d'un discours. Thèmes lyriques. « Tout écrivain a ses thèmes personnels » (Maurois). Ensemble de thèmes. thématique. Par anal. Thème de composition d'un peintre. 3. sujet.
Idée, pensée qui constitue le sujet des propos d'une personne, le centre de ses préoccupations; ce sur quoi s'exerce la réflexion ou l'activité. objet, propos, 3. sujet. Débat sur le thème de la paix. Un thème de réflexion. « par un procédé oratoire habile, le Père avait donné en une seule fois, comme on assène un coup, le thème de son prêche entier » (Camus). Psychopathol. Thèmes délirants, de persécution, etc. — Milit. Thème tactique. Dîner, soirée, voyage à thème, organisé autour d'un thème (sujet de discussion, activité sportive ou culturelle, etc.).
2(1690; « composition d'écolier » 1580) Exercice scolaire qui consiste à traduire un texte de sa langue maternelle dans une langue étrangère ( traduction); ce texte lui-même. Thème et version. Thème latin, anglais. « THÈME. Au collège, prouve l'application, comme la version prouve l'intelligence » (Flaubert). — UN FORT EN THÈME : un très bon élève ( as, 1. crack) ; péj. un élève, une personne de culture essentiellement livresque. « Les polissons l'emportent toujours sur les forts en thème » (Cocteau).
3(1807 théma) Dessin mélodique qui constitue le sujet d'une composition musicale et qui est l'objet de variations. aussi motif, programme, 3. sujet; 1. standard. Répétition d'un thème ( leitmotiv; 2. canon) . Thème et variations. « un thème de quelques notes, sur lequel il improvise aussitôt de brillantes fioritures » (A. Gide). Par métaph. « Le gagman est une sorte d'humoriste professionnel dont le rôle consiste à corser d'inventions drôles le thème d'un scénario » (A. Delpuech).
4(1690) Astrol. Thème astral, généthliaque, de nativité : représentation symbolique de l'état du ciel au moment de la naissance de qqn, permettant d'établir son horoscope.
5(1842) Ling. Dans certaines langues à flexion, Partie du mot composée de la racine, élargie parfois d'un élément thématique, à laquelle on ajoute les désinences. radical. Thèmes nominaux, verbaux. Mots latins à thème en - i (civis), en -u (manus).

thème nom masculin (latin thema, du grec thema, ce qui est proposé) Sujet, idée sur lesquels portent une réflexion, un discours, une œuvre, autour desquels s'organise une action : Le thème d'un débat. Exercice scolaire consistant à traduire un texte de sa langue dans la langue qu'on étudie ; le texte ainsi traduit : Épreuve de thème latin à un examen. Idée musicale mélodique, rythmique ou harmonique sur laquelle est construite une composition. En astrologie, aspect du ciel lors du début d'un processus autonome quelconque, en particulier lors de la naissance d'un individu. En linguistique indo-européenne, forme fondamentale (radical et voyelle thématique), qui sert de base à la déclinaison (thème nominal) ou à la conjugaison (thème verbal). Dans une phrase assertive, syntagme nominal au sujet duquel on dit quelque chose. ● thème (synonymes) nom masculin (latin thema, du grec thema, ce qui est proposé) Sujet, idée sur lesquels portent une réflexion, un discours, une...
Synonymes :
- idée
- matière
thème nom masculin (grec byzantin thema) Division militaire et administrative de l'Empire romain d'Orient.

thème
n. m.
d1./d Sujet, matière, proposition que l'on entreprend de traiter dans un ouvrage, un discours. Quel est le thème de cet essai?
|| Ce à quoi s'applique la pensée de qqn; ce qui constitue l'essentiel de ses préoccupations. Thème de réflexion. Syn. sujet.
d2./d MUS Mélodie, motif mélodique sur lequel on compose des variations.
|| Spécial. En jazz, mélodie dont les accords fournissent la trame harmonique des improvisations.
d3./d Exercice scolaire consistant à traduire un texte de sa langue maternelle dans une autre langue. Le thème et la version. Thème latin.
|| Un fort en thème: un très bon élève.
d4./d ASTROL Thème céleste ou astral: représentation de l'état du ciel au moment de la naissance de qqn, qui sert de base à l'établissement de son horoscope.
d5./d GRAM Partie du nom ou du verbe (radical et voyelle thématique) à laquelle s'ajoutent les désinences liées aux cas ou aux personnes, dans certaines langues à flexions.
d6./d LING Syn. topique.

I.
⇒THÈME1, subst. masc.
I. A. — 1. Idée, sujet développé dans un discours, un écrit, un ouvrage. Thème d'un discours, d'une conférence, d'un roman, d'un sermon; thème de propagande. On peut faire de très beaux livres sur des thèmes politiques, ton roman en est un exemple (...). Mais je trouverais bien souhaitable qu'on rende ses droits à la littérature pure (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 252):
1. Il m'arrivait, pendant les explosions de l'éloquence paternelle, de regarder ma mère et j'observais alors qu'elle, toujours si généreuse dans l'assentiment, serrait les lèvres et baissait à demi les paupières quand cette éloquence s'exerçait sur le thème favori, le thème de l'éternelle jeunesse.
DUHAMEL, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 54.
2. P. ext. Idée, pensée constituant le sujet principal des propos, le centre des préoccupations, l'objet de la réflexion, de l'activité d'une personne ou d'un groupe de personnes. Une voix me disait: « Tu iras chez Fœdora. » J'avais beau me débattre avec cette voix et lui crier qu'elle mentait, elle écrasait tous mes raisonnements avec ce nom: Fœdora. Mais ce nom, cette femme, n'étaient-ils pas le symbole de tous mes désirs et le thème de ma vie? (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 113). Entre Solange et moi se montrait l'opposition sans remède de deux philosophies différentes de la vie. Le grand thème de Solange était « l'aventure » (MAUROIS, Climats, 1928, p. 205).
En partic. Idée, pensée, sujet principal d'une théorie, d'une école littéraire, artistique ou philosophique. Le propos de cette analyse (...) est de retrouver dans quelques faits révolutionnaires la suite logique, les illustrations et les thèmes constants de la révolte métaphysique (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 138):
2. Non qu'on renonce aux certitudes du sens commun et de l'attitude naturelle, — elles sont au contraire le thème constant de la philosophie, — mais parce que, justement comme présupposés de toute pensée, elles « vont de soi », passent inaperçues, et que, pour les réveiller et pour les faire apparaître, nous avons à nous en abstenir un instant.
MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1946, p. VIII.
3. PSYCHOL. Idée, pensée spécifique et préférentielle autour de laquelle se développe une attitude psychique ou un délire. Thèmes délirants; thème de persécution. La pauvreté stéréotypée nous est apparue comme caractéristique du thème schizoïde (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 391).
B. — 1. Unité de contenu (d'un discours, d'un texte ou d'une œuvre littéraire) correspondant à des constantes de la symbolique et de l'imaginaire. Thème du destin, de l'eau, du feu, de la mort, du sacrifice. Dans Œdipe Roi il y a le thème de l'Inceste et cette idée que la nature se moque de la morale; et qu'il y a quelque part des forces errantes auxquelles nous ferions bien de prendre garde; qu'on les appelle destin ces forces, ou autrement (ARTAUD, Théâtre et son double, 1938, p. 90):
3. L'aspiration de nos âmes vers l'infini, l'écrasement de l'homme éphémère et borné sous l'immensité et l'éternité de l'univers, l'angoisse du doute, la communion de l'âme avec la nature, où elle cherche le repos et l'oubli: tels sont les grands thèmes et qui reviennent toujours. M. Sully-Prudhomme n'en invente pas de nouveaux, car il n'y en a point, mais il approfondit les anciens.
LEMAITRE, Contemp., 1885, p. 38.
P. anal., dans le domaine de la peint., de la sculpt. Thème iconographique. Cahiers d'Art reproduit les plus étourdissantes variations de Picasso sur trois thèmes définis, des baigneuses près de leurs cabines, une femme assise dans un fauteuil, divers personnages acharnés sur une sucette (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 92):
4. ... quand l'homme, à l'âge suivant, le néolithique, fera ses débuts dans la céramique, support prédestiné de l'ornementation, il se bornera pendant longtemps à perfectionner, à rendre plus exacts et plus raffinés ses thèmes décoratifs initiaux: parallèles, chevrons, dents de scie, losanges aboutiront au carré, plus régulier, qui se répètera dans le damier.
HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 113.
2. MUS. Dessin musical constitué par une mélodie, une harmonie ou un rythme formant le motif d'une composition musicale et qui est l'objet de variations. Varier un thème; répétition d'un thème; thème et variations. L'accordeur est enfin venu hier de Fécamp (...). Il me demande de lui présenter un thème de quelques notes, sur lequel il improvise aussitôt de brillantes fioritures, assez étoffées ma foi; puis reprend en contrepoint le thème (GIDE, Journal, 1930, p. 999). Les extraordinaires Variations op. 120 sur un thème de Diabelli (ROLLAND, Beethoven, t. 2, 1937, p. 482).
P. compar. La donnée sensible du tableau, déjà perceptible à l'esprit dans le sujet lui-même, est comme un thème musical que l'artiste va développer parallèlement par toutes les ressources dont il est maître: dessin, couleur, composition, aussi bien que choix des détails et des objets (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 287).
P. métaph. L'abandon à l'idéal, le ravissement intime, l'extase, sous la forme passionnée ou grave, enthousiaste ou méditative, voilà l'éternelle aspiration de l'amour, et, chez la femme, toutes les formes de l'affection ne sont que des variations de l'amour. Mille modulations d'un même thème primitif, mille répliques du motif suprême: ce sont les métamorphoses du cœur parallèles à la métamorphose des plantes (AMIEL, Journal, 1866, p. 310).
C. — LOG., LING. [P. oppos. à rhème] Sujet d'une assertion. Le thème (...) d'un acte d'énonciation, c'est ce dont parle le locuteur, c'est l'objet du discours, ou comme disaient les linguistes du début du siècle, le sujet psychologique; le propos, ou encore rhème (...), c'est l'information qu'il entend apporter relativement à ce thème - ce qu'on appelait autrefois le prédicat psychologique (DUCROT-TOD. 1972, p. 345).
D. — ASTROL. Thème (astral, généthliaque, natal, de nativité). Représentation symbolique de l'état du ciel au moment de la naissance de quelqu'un. J'ai dans mon thème un trigone magnifique, absolument parfait, commandé par le soleil, avec de périodiques oppositions saturniennes que l'opinion courante déclare maléfiques au suprême degré (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 136).
II. A. — Vieilli. Canevas (d'un exposé, d'une conférence, d'un discours, etc.). Mon texte était double; je l'avais composé sous la forme de brochure, qu'il a gardée, et en façon de discours, différent à quelques égards de la brochure; je supposais qu'à la levée de la France, on se pourrait assembler à l'Hôtel de Ville, et je m'étais préparé sur deux thèmes (CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 489). — Ne pourriez-vous pas introduire aussi dans le conte un petit ramoneur? (...) Il fait froid, il neige; la jolie demoiselle fait la charité au petit ramoneur (...)Vous broderez sur ce thème (A. FRANCE, Crainquebille, Edmée, 1904, p. 327).
B. — Exercice scolaire consistant à traduire un texte de sa langue maternelle dans une langue étrangère. Un enfant qui fait un thème a des idées dont il cherche les mots, et celui qui fait une version a des mots dont il cherche les idées (BONALD, Législ. primit., t. 2, 1802, p. 139). Sa bizarre écriture hiéroglyphique où chaque lettre était isolée,habitude qui datait de l'époque où il faisait des thèmes grecs (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 816).
P. méton. Texte résultant de cet exercice. L'incorrection de mon thème, les solécismes et les barbarismes dont il était grevé me replongeaient soudain dans le dernier tiers de la classe (A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 365).
Loc. Fort en thème. V. fort1 III A 2 b.
III. — LING. Partie du mot, composée de la racine et éventuellement d'une voyelle thématique, à laquelle s'ajoutent les désinences casuelles ou verbales. Thème modal, nominal, verbal. C'est au thème que s'ajoutent les désinences dans les langues dites à flexion (D. D. L. 1976).
Prononc. et Orth.:[]. Voy. longue ds PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930, MARTINET-WALTER 1973 (3/17), et ds GRAMMONT Prononc. 1938, p. 38, BUBEN 1935, p. 57. Ac. 1694, 1718: theme, dep. 1740: thème. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1240 tesme « sujet, idée, proposition qu'on développe dans un discours, un ouvrage » (St François, Ms. Bibl. Nat. 19 531, éd. A. Schmidt, 1636 ds T.-L.); 1269-78 theme (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 19458); 2. 1690 astrol. theme celeste (FUR.); 3. 1814 mus. « dessin mélodique » (STENDHAL, Haydn, Mozart et Métastase, p. 20: l'air primitif [...] est ce qu'on appelle le thème [...] le motif); 1834 thème musical (BALZAC, Langeais, p. 247); 4. a) 1935 milit. le thème des manœuvres (Ac., s.v. manœuvre); b) 1964 thème tactique (Lar. encyclop.); 5. 1961 ling. (MORIER: le thème s'oppose au propos, au prédicat psychologique). B. 1. 1372 « texte biblique cité au début d'un sermon et dont celui-ci forme le commentaire » thieume pris au commencement qui dit: Beatus... (D. FOULECHAT, Trad. du Policrat. de J. de Salisb., B.N. 24287, f° 4 ds GDF. Compl.); 2. 1580 « composition d'écolier sur un sujet donné » (MONTAIGNE, Essais, I, 26, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 174); 3. 1690 « morceau qu'on donne à traduire à un écolier, d'une langue dans une autre » (FUR.); en partic. 1718 « traduction faite de sa langue maternelle dans une autre » (Ac.); 4. 1773-74 « trame, canevas d'un exposé » (BEAUMARCHAIS, Mém., t. 1, p. 67 ds IGLF: la dame [...] s'en tint à sa récusation: c'était son thème; il lui était défendu de s'en écarter). C. 1. 1655 gramm. « première personne du singulier du présent de l'indicatif d'un verbe grec » (LANCELOT, Nlle méthode pour apprendre facilement la langue grecque, Paris, Impr. Antoine Vitré, p. 104); 2. a) 1765 id. « racine, radical d'un verbe » (Encyclop. t. 16); b) 1842 ling. « radical d'un mot quelconque » (Ac. Compl.). Empr. au lat. d'époque impériale thema « thème, proposition, sujet, thèse; thème de nativité, horoscope », empr. au gr. « ce qu'on dépose » d'où « thème, sujet de développement », de « poser ». Fréq. abs. littér.:1 627. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 573, b) 777; XXe s.: a) 2 445, b) 4 543. Bbg. BORN. 1967, p. 72. — COURTÉS (J.). Introd. à la sémiotique narrative et discursive... Paris, 1976, pp. 90-91. — Dossiers de mots... Néol. Marche. 1979, n° 9, p. 88. — GREIMAS-COURTÉS 1979, pp. 394-395. — GUILLAUME (J.). Du Mot thème en exégèse. In:[Mél. Delbouille (M.)]. Gembloux, 1964, t. 1, pp. 287-295. — MARTIN (R.). Base de données textuelles... In: [Mél. Mourot (J.)]. Nancy, 1982, pp. 623-624. — MARTINET (A.). Thème, propos... Linguistique. Paris, 1985, n° 21, p. 207. — QUEM. DDL t. 25. — Thème (Le) en perspective. Lang. fr. 1988, n° 78, 127 p. - TROUSSON (R.). Les Ét. de thèmes: questions de méth. In: Mél. Frenzel (E.). Stuttgart, 1980, t. 1, pp. 1-8; Thèmes et mythes. Bruxelles, 1980, 145 p.
II.
⇒THÈME2, subst. masc.
HIST. ,,Division militaire et administrative de l'Empire romain d'Orient`` (GDEL). Du point de vue ethnique, l'élément grec ne reste, plus ou moins compact, que dans les régions au sud d'Aimos, qui formaient les nouvelles circonscriptions administratives et militaires, les thèmes de Thrace, de la Macédoine, de Nikopolis (Encyclop. univ. t. 7 1970, p. 1078, s.v. Grèce).
Prononc. V. thème1. Étymol. et Hist. 1726 hist. (FONTEN[ELLE], [Eloge de G.] Delisle ds LITTRÉ). Empr. au gr. byz. « corps d'armée », « région qu'il régissait » (dep. VIIe s., v. DU CANGE Graec.) spécialisation du gr. , v. thème1.

1. thème [tɛm] n. m.
ÉTYM. 1538; tesme, 1265; lat. thema, grec thema littéralt « ce qui est posé » (→ Thèse); le mot appartient surtout au lang. didactique, jusqu'au XIXe.
———
I
A
1 Sujet, idée, proposition qu'on développe dans un discours, un ouvrage didactique ou littéraire. Fond (V., 4.), idée (supra cit. 49), 3. sujet (I., 2. et 3.). || Thème d'un discours, d'un sermon. || Thèmes lyriques (cit. 6).
2 Unité du contenu (d'un discours, d'un texte) isolable ou repérable par des moyens lexicaux et correspondant à des constantes de l'imaginaire, de la symbolique. || Le thème du feu, de la chevelure. || Ensemble de thèmes. Thématique. || Thème iconographique. || Thème de composition d'un peintre. 3. Sujet (I., 5.); → Naître, cit. 28.
1 Tout écrivain a ses thèmes personnels, projections de sentiments forts qui l'ont poussé à écrire, et malgré lui la plupart de ses livres sont bâtis autour de ces thèmes.
A. Maurois, Mémoires, I, VI.
3 Idée, pensée qui constitue le sujet des propos d'une personne (→ Lamenter, cit. 4), le centre de ses préoccupations; et sur quoi s'exerce la réflexion ou l'activité. Objet (II.), 3. sujet (I., 1.). || L'étude (cit. 6) me semblait être le plus beau thème de la vie humaine. || Les grands thèmes directeurs de l'attitude révolutionnaire (cit. 1).Psychiatrie. || Thèmes délirants. || Thèmes de grandeur, de persécution.Milit. || Thème de manœuvre, thème tactique.
4 Log. Le sujet d'une assertion (opposé à rhème).
B
1 Vx. Composition scolaire; devoir.
2 Quant à moi, j'avais plus de six ans avant que j'entendisse non plus de Français ou de Périgourdin que d'Arabesque (…) Si (…) on me voulait donner un thème à la mode des collèges, on le donne aux autres en français; mais à moi il me le fallait donner en mauvais latin, pour le tourner en bon.
Montaigne, Essais, I, XXVI.
2 (1690). Mod. Exercice scolaire qui consiste à traduire un texte de sa langue maternelle dans une langue étrangère ( Traduction); ce texte lui-même. || Thème et version. || Thème d'application (des règles étudiées). || Thème oral. || Faire, bâcler (cit. 3) un thème. || Barbarismes, solécismes dans un thème. || Composition de thème latin.
3 thème. Au collège, prouve l'application, comme la version prouve l'intelligence. — Mais, dans le monde, il faut rire des forts en thème.
Flaubert, Dict. des idées reçues, Thème.
Fam. Un fort en thème : un très bon élève; un élève, une personne de culture essentiellement livresque (→ Imprévu, cit. 5).
4 Les polissons l'emportent toujours sur les forts en thème, pour peu qu'une circonstance empêche ces derniers de suivre aveuglément le plan qu'ils se sont fait.
Cocteau, Thomas l'imposteur, p. 8.
C (1835). Mus. Dessin mélodique qui constitue le sujet d'une composition musicale et qui est l'objet de variations. Motif (supra cit. 12); 3. sujet (I., 4.); → Antécédent, cit. 4. || Varier un thème. || Répétition d'un thème ( Leitmotiv). || Thème et variations (jazz, variétés). || Improviser sur un thème. || Orchestrer à partir d'un thème ( Arrangeur).
5 J'ai déjà parlé de certaines phrases mélodiques dont le retour assidu, dans différents morceaux tirés de la même œuvre, avait vivement intrigué mon oreille, lors du premier concert offert par Wagner dans la salle des Italiens. Nous avons observé que dans Tannhäuser la récurrence des deux thèmes principaux, le motif religieux et le chant de volupté, servait à réveiller l'attention du public et à le replacer dans un état analogue à la situation actuelle.
Baudelaire, l'Art romantique, XXI, III.
6 On confond souvent la notion du thème avec celle de motif. À l'encontre de ce dernier, le thème présente déjà une physionomie bien accentuée; il est généralement engendré par plusieurs répétitions d'un même motif, la juxtaposition d'un motif et d'un motif symétrique ou contrastant.
P. Collaer, in Encycl. franç., (de Monzie), 16.36.1.
Par métaphore. || Les ornemanistes français ont brodé sur ce thème (pictural) d'infinies variations (→ Grotesque, cit. 2). || Les mimes (cit. 1) romains brodaient des variations imprévues sur le thème qu'ils avaient annoncé.
D (1690). Astrol. || Thème astral, généthliaque (cit.), de nativité : représentation symbolique de l'état du ciel au moment de la naissance de qqn, permettant d'établir son horoscope. Nativité (supra cit. 3).
———
II (1842). Ling. (Dans certaines langues à flexion). Partie du mot (composée de la racine, élargie parfois d'un élément dit thématique) à laquelle on ajoute les désinences. Radical (II., A., 1.). || Thèmes nominaux, verbaux, modaux, temporels, vocaliques, consonantiques. || Mots latins à thème en -i (civis), en -u (manus).
DÉR. Thématique, thématisme.
HOM. V. 2. Thème.
————————
2. thème [tɛm] n. m.
ÉTYM. 1726; grec byzantin thema, spécialisation du grec classique. → 1. Thème.
Hist. Division administrative de l'Empire byzantin.
HOM. V. 1. Thème.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Theme — may refer to:The arts* Theme (music), the initial or principal melody in a musical piece * Theme (literature), the unifying subject or idea of a story * Theme (arts), the unifying subject or idea of a visual work * Theme music, signature music… …   Wikipedia

  • Theme — Thème Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Théme — Thème Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • theme — W2S2 [θi:m] n ▬▬▬▬▬▬▬ 1¦(subject)¦ 2 theme music/song/tune 3¦(repeated tune)¦ 4¦(style)¦ 5¦(piece of writing)¦ ▬▬▬▬▬▬▬ [Date: 1200 1300; : Latin; Origin: thema, from Greek, something laid down, theme , from tithenai …   Dictionary of contemporary English

  • theme — THEME. s. m. Texte tiré de l Escriture, qu un Predicateur prend pour sujet de son sermon, & par lequel il le commence. Il a pris un beau theme. il n a pas bien choisi, bien suivi son theme. c est là son theme. Theme, se dit aussi, De ce qu on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • theme — [ θim ] noun count *** 1. ) the main subject of something such as a book, speech, art exhibit, or discussion: theme of: Love and honor are the main themes of the book. a recurrent/recurring theme (=one that occurs several times): Musical… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Theme — Theme, n. [OE. teme, OF. teme, F. th[ e]me, L. thema, Gr. ?, fr. ? to set, place. See {Do}, and cf. {Thesis}.] 1. A subject or topic on which a person writes or speaks; a proposition for discussion or argument; a text. [1913 Webster] My theme is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • theme — [thēm] n. [ME < OFr & L: OFr teme < L thema < Gr, what is laid down < base of tithenai, to put, place: see DO1] 1. a) a topic or subject, as of a lecture, sermon, essay, etc. b) a recurring, unifying subject or idea; motif, often one… …   English World dictionary

  • theme — (n.) c.1300, from O.Fr. tesme (13c., with silent s ), from L. thema a subject, thesis, from Gk. thema a proposition, subject, deposit, lit. something set down, from root of tithenai put down, place, from PIE root *dhe to put, to do (see… …   Etymology dictionary

  • thème — THÈME: Au collège, prouve l application, comme la version prouve l intelligence. Mais dans le monde il faut rire des forts en thème …   Dictionnaire des idées reçues


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.